Comment choisir le bon aquarium pour l’aquaponie?

Pour ceux qui l’ignorent, sachez que l’aquaponie est une méthode d’élevage de poissons ainsi que de plantes aquatiques dans un seul et même contenant. Il s’agit de l’aquarium aquaponie. Pour que l’élevage se passe à merveille, il est important de souligner que l’écosystème dans lequel vous allez placer les poissons et les plantes doit être bien structuré. Le circuit fermé doit contenir des bactéries naturelles pour pouvoir assurer la transformation des excréments des poissons par l’azote et nourrir les plantes avec les composés obtenus. Il s’agit donc d’une pratique très technique dans la mesure où certaines espèces de poissons uniquement peuvent être élevées en aquaponie afin de permettre aux plantes de survivre. Et bien sûr, le choix de l’aquarium doit être fait avec soin pour que la faune et la flore puissent se développer correctement. Dans cet article, nous vous donnons quelques idées pour trouver le bon kit aquaponie aquarium afin de mener à bien votre projet.

Historique de l’aquaponie

Bien que l’aquaponie soit une pratique assez récente, il est tout de même judicieux d’en connaître les origines pour mieux comprendre en quoi consiste réellement cette pratique. Il s’agit d’un croisement entre l’aquaculture et l’hydroponie.

Il faut noter que l’aquaculture représente toute activité de production dans le milieu aquatique, qu’il s’agisse de l’élevage d’animaux aquatiques (poissons et crustacés) ou de production de végétaux (algues) dans ce même milieu. Elle s’effectue en général dans les étangs, les rivières ou en bord de mer. Quant à l’hydroponie, c’est une pratique visant à cultiver certaines plantes en utilisant un substrat neutre comme l’argile ou le sable. Pour nourrir les plantes, il faut des solutions comportant des nutriments et des sels minéraux essentiels à leur bonne croissance.

Ainsi, l’aquaponie combine ces deux méthodes pour réunir dans des bassins les plantes ainsi que les animaux aquatiques afin de les cultiver et les élever en même temps. Le meilleur dans cette pratique, c’est qu’elle a laissé de côté les inconvénients de l’aquaculture et de l’hydrophonie, comme :

  • L’utilisation d’un système de filtration
  • Le besoin massif de changement d’eau
  • Le recours aux fertilisants chimiques

L’aquaponie tire de l’aquaculture l’utilisation des déchets et excréments des poissons pour nourrir les plantes. Ceux-ci sont riches en azote et deviennent pour elles des engrais naturels. Et grâce aux idées d’inspiration en ce qui concerne la culture hydroponique, l’aquaponie peut alors cultiver des plantes hors-sol. Le but de cette pratique est donc d’assurer la survie en symbiose des plantes et des poissons dans un même milieu. Il est alors important de trouver le bon aquarium aquaponie et bien jauger la quantité d’eau nécessaire pour permettre à ces espèces d’évoluer convenablement.

Quelques avantages à connaître sur cette pratique

L’aquaponie présente des avantages à prendre en compte dans la mesure où :

  • Lors de la culture des plantes, il n’y a pas besoin d’utiliser le sol. Ainsi, elle peut être pratiquée dans tout type d’endroits, à condition qu’il y ait de l’eau pour l’aquarium aquaponie.
  • Aucun fertilisant chimique n’est utilisé. Il y a donc là une limitation du recours aux produits pétroliers.
  • Cette méthode permet de réduire les coûts en termes de transport en CO2. Pourquoi ? Tout simplement parce que la production est effectuée au niveau local.
  • Il n’y a plus d’eau « perdue » durant la culture. Cette eau est destinée à la nutrition des plantes pour combler leur besoin en eau et contribue également au système d’évaporation.
  • Les eaux polluées par les déchets et déjections des poissons contribuent à la nutrition des plantes. Et donc, aucune perte inutile et des avantages considérables à la clé.
  • Les cultivateurs en aquaponie permettent de valoriser les fabricants français en se procurant les matériels nécessaires auprès de ces derniers.
  • L’artificialisation des sols est limitée.
  • Les soucis liés à la surpêche sont également résolus.

Le choix de l’aquarium aquaponie

Avant d’acheter un aquarium, vous devez prendre en compte plusieurs critères. Il ne s’agit pas seulement de vous procurer un bocal à poisson rouge en aquaponie. En effet, vous devez avoir à disposition des bacs permettant d’accueillir plusieurs espèces de poissons et d’assurer la croissance des plantes cultivées. Il vous faut donc un grand aquarium aquaponie.

Le ratio aquarium / lit de croissance : un critère à prendre en compte absolument

Le ratio conseillé en aquaponie est de 1 : 1. Cela signifie que le volume de l’aquarium est égal à celui du lit de culture. Ainsi, 22 litres de volume d’aquarium pour poisson correspondent à un pied cube de lit de croissance. Vous pouvez aussi utiliser un ratio de 2 : 1. Toutefois, il faut faire attention au nombre de poissons élevés afin de permettre aux plantes de filtrer convenablement l’eau du bac.

Bien sûr, il s’agit là du ratio recommandé. Vous pouvez faire des tests de votre côté pour trouver le rapport aquarium / lit de culture qui vous convient. Prenez en compte le système que vous utilisez ainsi que votre emplacement géographique (agriculture urbaine, par exemple). Ce ratio peut également dépendre de la race de poisson que vous souhaitez élever.

La taille et la couleur de l’aquarium aquaponique

Si vous envisagez un système aquaponique d’intérieur, vous allez donc élever un poisson d’aquarium en tant qu’animal de compagnie (poissons d’ornement). Ou alors, votre aquarium aquaponie servira de décoration à votre intérieur. Dans ce cas, vous n’aurez besoin que d’un petit aquarium ou d’un aquarium design, voire un aquarium boule, en plastique transparent ou en verre.

Par contre, si vous prévoyez de produire des poissons comestibles, votre bac doit être de grandes dimensions pouvant contenir près de 20 à 30 litres d’eau. Il est alors important à ce moment-là de prendre en compte le nombre de poissons à élever ainsi que les espèces pour obtenir un écosystème équilibré avec la culture des plantes.

Quant à la couleur de l’aquaponie aquarium fait maison, misez plutôt sur les contenants de couleur claire ou blanche. De cette manière, vous pourrez facilement voir l’évolution et la santé de vos poissons. Mais pas que ! L’eau restera toujours fraîche. Vous pouvez mettre en place des néons ou un éclairage LED pour donner plus d’esthétique à votre aquarium d’angle ou votre aquarium d’occasion.

La forme de l’aquarium

Peu importe la forme d’aquariumutilisé lors de la mise en place de votre projet d’aquaponie, le plus souvent, on retrouve soit un aquarium ovale ou rond, soit un aquarium carré ou rectangle. Néanmoins, les aquariums ronds avec des fonds plats sont les plus prisés, et ce, pour plusieurs raisons :

  • La circulation de l’eau dans ce type d’aquarium est uniforme. Les déchets sont également transportés au centre du contenant.
  • Le débit d’eau est tel que les poissons peuvent nager à contre-courant pour leur bien-être et leur santé.
  • L’aquarium ovale permet un bon mouvement d’eau. Ce qui favorise l’oxygénation et le bon développement des bactéries assurant un bon métabolisme au sein de l’écosystème.
  • La circulation des poissons se fait très facilement dans un aquarium arrondi.
  • Les déchetssolides se retrouvent à flotter à la surface de l’eau pour faciliter le nettoyage de l’aquarium.

Même si les aquariums de forme carrée ou rectangulaire sont tout à fait acceptables, vous devez prendre le temps de nettoyer les déchets solides qui peuvent se coller dans les coins du réservoir. Néanmoins, vous pouvez utiliser ce type de bac pour optimiser votre espace, que ce soit à l’extérieur ou à l’intérieur. Des fabricants construisent de tels produits pour faciliter la vie des éleveurs.

Il existe aussi des aquariums dont les formes ne sont pas géométriques, ce qui est plutôt rares. Ils sont conçus dans un souci d’esthétique et de design. Les courbes de ces aquariums favorisent les stagnations d’eau et de déchets pouvant présenter des dangers tant pour les poissons que pour les plantes cultivées. Si vous optez pour ce genre de réservoir, pensez à mettre en place une pompe à eau pour que l’eau puisse circuler convenablement.

Pour aller plus loin: Construire votre système aquaponique

Le choix du matériel pour un aquarium

Pour que votre aquarium puisse durer dans le temps, privilégiez les réservoirs faits de fibre de verre ou de plastique inerte. Ces matériels sont faciles à installer et à déplacer, très légers et moins onéreux par rapport au métal. Ce dernier n’est pas très conseillé, car au fil du temps, il peut être rouillé. Le choix du matériel doit être fait soigneusement en considérant quelques conditions, à savoir :

  • L’étanchéité : l’aquarium d’eau douce ou l’aquarium d’eau de mer doit être étanche. Lors de votre choix, vérifiez alors la présence de fuites. S’il y en a, vous pouvez utiliser du caoutchouc ou du silicone pour reboucher les trous.
  • La robustesse : le kit aquaponie aquarium doit être solide. Non seulement il doit supporter le poids de l’eau, mais il doit aussi être résistant face aux mouvements des poissons.
  • La non-toxicité : les substances toxiques peuvent être fatales non seulement aux poissons, mais aussi aux plantes que vous essaierez de cultiver. Vous pouvez alors opter pour des matériels comme les vieilles baignoires, les barils ou encore, les conteneurs pour vrac intermédiaires.

La couverture de l’aquarium aquaponie

Pour assurer la bonne santé des poissons, la lumière n’est pas la condition principale à respecter. Par contre, les poissons doivent pouvoir se sentir en sécurité. D’où la nécessité de recouvrir votre aquarium avec un couvercle adéquat. La couverture empêche aussi les poissons de sauter hors de l’eau.

Il s’agit donc d’un élément essentiel, notamment si vous êtes à votre premier aquarium aquaponie. Les couvercles protègent également votre aquarium contre les feuilles et la poussière qui peuvent tomber à l’intérieur. Pour assurer la sécurité de vos poissons contre les prédateurs comme les oiseaux ou les chats, mieux vaut mettre en place une couverture pour votre aquarium récifal ou votre aquarium marin.

Une installation aquaponie aquarium fait maison

Bien que ce concept soit assez nouveau, vous avez la possibilité de voir sur la toile des sites spécialisés dans la réalisation d’un aquarium aquaponie à domicile. En Europe, surtout en France, cette pratique est en plein essor. Cependant, vous pouvez trouver de l’aide auprès de communautés dans divers pays du monde si vous comptez vous lancer dans ce projet écologique et responsable.

Le principe reste simple, l’aquaponie aquarium fait maison doit être installé en circuit fermé avec un cycle de l’azote facilitant le développement des poissons et la culture des plantes. Ce cycle est nécessaire pour la décomposition des éléments se trouvant dans l’aquarium par les bactéries. Ces dernières transforment donc les composés toxiques comme l’ammoniaque en nutriment utile pour les plantes, tel que les nitrates. Ce cycle est maîtrisé en aquariophilie.

Pour réussir dans le domaine de l’aquaponie, il faut prendre en compte l’équilibre entre l’installation, les plantes à faire pousser et les poissons à élever. La qualité de l’eau est donc de mise. La température doit aller de 18 à 27°C afin d’assurer la survie de la faune comme de la flore. La détermination du pH nécessaire pour le bien-être des poissons et des plantes est une tâche assez difficile. Il faut faire des tests pour s’assurer que le pH soit équilibré pour les deux spécimens. Cependant, assurez-vous de bien apporter une oxygénation optimale pour la bonne croissance des plantes et des poissons.

Quels types de poissons élever dans un aquarium aquaponie ?

Vous pouvez élever différents types de poissons dans votre aquarium aquaponie comme les poissons exotiques, les poissons tropicaux, les poissons d’eau douce, les poissons d’eau de mer ou les poissons d’ornement. Parmi les espèces de poissons disponibles, vous pouvez opter pour :

  • La carpe
  • La truite
  • Le poisson-chat
  • La perche
  • La carpe Koï
  • Le tilapia
  • Le Black Bass
  • Les poissons rouges

Pour de meilleurs rendements, vous pouvez par exemple élever 20 kg de poissons dans 1 000 litres d’eau. Pour une quantité d’eau de moins de 500 litres, divisez la quantité en deux. Toutefois, optez pour des aquariums de plus de 200 litres.

Les plantes les mieux adaptées en aquaponie

Le souci réside dans la recherche d’un pH adapté à la croissance des plantes aquatiques ou non aquatiques que vous souhaitez cultiver. Avoir un aquarium planté n’est pas de tout repos. Vous devez bien choisir la plante à faire pousser. Sachez toutefois que vous avez un choix assez large dans la mesure où vous pouvez miser sur des fruits et légumes.

Pour les débutants, il est préférable de tester d’abord des plantes faciles à cultiver en potager. Tel est le cas des salades ou des fraisiers. Il est également possible de préparer des plants tout au long de l’année une fois que vous aurez trouvé le rythme et le véritable fonctionnement de l’aquaponie à domicile. Misez alors sur un aquarium aquaponie de qualité pour vous aider dans votre projet ambitieux.

Tout savoir sur l’aquaponie à la maison

Comment choisir une pompe pour aquaponie ?