Comment construire un système aquaponique maison ?

Vous aimez bricoler ? Envie de construire votre système aquaponique ? Très bonne idée ! 

Et c’est pourquoi vous êtes là. Cela fait un moment que vous pensez développer votre propre potager. Cultiver vos légumes frais vous-même, ça ne peut que vous faire du bien ! Vous avez donc opté pour une tour de culture verticale, plus précisément l’aquaponie. 

Et vous vous êtes dit, pourquoi ne pas fabriquer vous-même votre kit aquaponie maison ? Après tout, c’est moins onéreux et cela peut être une activité bien plaisante.

Vous savez quoi ? J’adore cette idée. C’est pourquoi je vais vous aider. Si vous ne vous en doutez pas encore, eh bien, je porte un amour fou pour les systèmes de culture verticale. Je vais donc vous montrer comment construire votre système aquaponique maison de la manière la plus simple possible. 

Je vous dis tout. Le matériel dont vous aurez besoin, comment vous allez procéder et même le design le plus simple à adopter. Vous brûlez d’impatience de découvrir comment construire votre système aquaponique maison ? Eh bien, moi aussi j’ai hâte de vous l’apprendre. Allez, c’est parti !

Quel système aquaponique est le plus simple à mettre en place ?

Comme vous pouvez vous en douter, il y a plusieurs manières de concevoir un système aquaponique. Et chaque système a son lot de difficulté. Mais puisque vous débutez, nous n’allons pas nous compliquer la tâche. Nous allons opter pour le système aquaponique le plus simple et le plus rapide à fabriquer. Cela ne vous prendra que quelques heures. Je vous montrerai comment le faire un peu plus loin.

En attendant, rappelez-vous que les principales méthodes de culture en aquaponie sont de 3 sortes : la culture sur raft, la culture NFT et la culture sur lit de substrats inertes. Je vous conseille de bien vous renseigner sur ces différentes méthodes et de faire votre choix. Quoique personnellement, je mélange un peu des 3. 

Où installer votre kit aquaponie maison ?

Je suis sûr que cette question trottine quelque part dans votre tête. Sachez que l’aquaponie se pratique aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Et même sur de très petites surfaces. C’est d’ailleurs l’un des avantages de ce système par rapport à un potager classique. À vous de choisir l’endroit où vous installerez votre kit aquaponique.

Que ce soit dans votre jardin, dans votre appartement, dans une serre, dans le garage, au sous-sol… bref, où vous voulez. Gardez toutefois à l’esprit que l’endroit doit être facile d’accès et disposer de la température, de l’humidité et de la lumière adéquate.

Mais attention ! Le climat peut impacter l’emplacement de votre système aquaponique. Dans les pays tropicaux, le problème ne se pose généralement pas. On cultive pratiquement toute l’année. Mais en Europe, aux États-Unis et au Canada, en période d’hivers, vous ne pouvez pas laisser votre culture à l’extérieur. 

C’est dans cette situation qu’une serre fermée est très avantageuse. Mais si vous ne disposez pas de l’espace nécessaire, ce n’est pas grave. Comme je l’ai dit plus loin, à l’intérieur aussi, vos plantes vont très bien se développer.

Quels sont les matériels nécessaires à la fabrication de votre système aquaponique maison ?

Puisque nous voulons faire les choses le plus simplement possible, nous allons nous rabattre sur du matériel simple à trouver. Voici l’intégralité des éléments dont vous aurez besoin.

  • Un bassin à poisson : le plus simple à trouver, c’est un aquarium en verre. Il est vrai que cela peut coûter cher à l’achat. Dans ce cas, vous pouvez aussi utiliser un tonneau, un baril ou une cuve IBC de 1 000 litres. J’avoue que cette cuve est bien pratique pour simplifier la construction d’un système d’aquaponie. Plusieurs jardiniers utilisent aussi les bâches EPDM. Vous verrez d’ailleurs qu’elles seront utiles pour le système que je décrirai un peu plus loin.
  • Une pompe à eau : ici, il va falloir être méticuleux et faire le bon choix lors de votre achat. Assurez-vous que la pompe soit de bonne qualité afin d’éviter de potentielles fuites dans le réservoir. Elle doit aussi être capable de pomper la totalité de l’eau du réservoir au moins une fois par heure. Je vous conseille pour cela les pompes à entraînement magnétique que je trouve plus fiables.
  • Des billes d’argiles : vous aurez besoin d’un substrat. On pourrait utiliser du gravier, mais ma préférence va pour les billes d’argiles, car elles ne risquent pas de modifier le pH de l’eau. En plus, elles sont moins lourdes, contiennent mieux l’humidité et favorisent un meilleur développement des bactéries.
  • Une pompe à air : elle servira à fournir l’eau du réservoir en oxygène. 
  • Des tuyaux PVC pour fabriquer votre propre siphon-cloche. Ou vous pouvez tout simplement vous procurer dans un magasin de bricolage. 
  • Un lit de culture : c’est évident, peu importe la méthode de culture et le système aquaponique pour lequel vous optez, vous aurez besoin d’un lit pour la culture des végétaux. Il peut s’agir d’un bassin de récupération ou tout simplement d’une simple. En choisissant, vous devez vous assurer que votre réservoir d’eau contiennent assez de poissons pour nourrir toutes vos plantes. 
  • Un support pour soutenir le lit de culture : là vous pouvez faire un mélange bois béton, ou n’utiliser que du bois. 

Pour finir, vous aurez besoin de connecter tous ces éléments. Des fils, des vannes, des tubes seront nécessaires. Et bien évidemment des tuyaux. Si vous êtes fan de bricolage, vous savez déjà que tout ce matériel est très facile à trouver. Quelques sites de petites annonces ou des magasins de jardinage ou encore une quincaillerie et le tour est joué !

Le système aquaponique le plus simple à fabriquer

Maintenant que vous avez une idée générale de la construction d’un système aquaponique, je vais vous montrer comment fabriquer un kit aquaponique maison de manière extrêmement simple.

Mais avant tout, sachez qu’il y a plusieurs manières de construire facilement un système aquaponique maison. 

  • Avec des barils bleus de 220 litres
  • Avec une cuve IVC
  • Et le système que je vais vous décrire. Il permet de fabriquer un kit aquaponique d’intérieur.

Comme support, nous n’allons utiliser que des planches de contreplaqué découpées. Vous aurez donc besoin :

  • d’une scie ;
  • d’une perceuse ;
  • d’un tournevis ;
  • d’une agrapheuse ;
  • et d’une scie-cloche.

Dans ce cas précis, nous utiliserons une bâche EPDM. Vous aurez donc besoin d’un passe-paroi. 

Une fois les planches découpées et assemblées, vous n’aurez plus qu’à cycler le système. Avant cela, assurez-vous d’avoir bien placé la bâche EPDM. Pour cela, vous devez faire un trou d’évacuation dans le bois afin de fixer le passe-paroi et agrafer la bâche. 

N’oubliez pas de mettre les substrats dans l’aquarium. Et avec la pompe, le circuit d’eau se fait de manière tout à fait naturelle. 

Alors, prêt à tenter l’aventure aquaponique ?

Avec toutes les informations que je viens de vous donner, vous savez désormais comment se présente la construction d’un kit aquaponique. Vous n’êtes pas obligé de choisir le schéma et le design que je vous ai montrés. Avec tous les éléments à votre disposition, vous pouvez faire preuve de créativité.

Si vous voulez approfondir encore plus le sujet, je vous conseille de lire cette documentation de la FAO sur les systèmes aquaponiques.

Si par contre, vous trouvez que le bricolage, ça prend trop de temps, eh bien, rassurez-vous. Il existe des kits aquaponiques clés en main ! C’est très rapide et cela ne vous demandera que très peu d’énergie pour tout mettre en place. Et vous pourriez afin commencer à cultiver vos propres légumes.